Partager :

Pour survivre et réussir dans le monde de demain, les entreprises doivent aborder la transformation en mettant l’accent sur :
1) l’innovation et l’adaptation ;
2) la formation continue.

Quelle que soit la définition que vous donnez au changement, celui-ci est un moteur de transformation, et la manière dont une entreprise y répond détermine sa viabilité, voire son existence. Prenons par exemple IBM : cette société informatique s’est profondément transformée pour devenir aujourd’hui l’un des leaders du conseil. En revanche, Blockbuster, une chaîne de location de films et de jeux vidéo qui comptait plus de 60 000 employés1 et 8 000 magasins en 2004, n’a pas su s’adapter, innover ou tirer les enseignements du marché, contrairement à ses concurrents.

Innovation et adaptation

Il est important de reconnaître l’impact des technologies émergentes sur nos manières de travailler, de vivre, de consommer et de communiquer. Dans un monde où il est possible de faire appel au crowdfunding (financement participatif) pour lever des fonds ou au crowdsourcing (production participative) pour obtenir de l’expertise, nous devons voir plus loin que les technologies actuelles (ordinateurs et appareils mobiles) et penser à celles qui serviront de base à de nouvelles solutions intégrées.
Nous devons nous pencher sur l’adaptation de nos modes de vie et de nos comportements en fonction de ces innovations. Par exemple, Amazon, Facebook et Google font partie des entreprises les plus novatrices, avec notamment une forte capacité d’adaptation et d’expérimentation de nouvelles idées.

  • Ce n’est pas un hasard si Amazon Prime Air a effectué sa première livraison par drone cette année4, les drones et les voitures volantes poursuivant leur progression dans le paysage technologique
  • Ce n’est pas non plus un hasard si Facebook a investi plus de 2 milliards de dollars pour racheter la start-up Oculus VR et son casque de réalité virtuelle Oculus Rift, considéré comme la plateforme informatique de demain.
  • Google X, le laboratoire d’innovations de rupture de Google, envisage de fournir un accès Internet haut débit aux régions les plus reculées du monde à l’aide d’un réseau de ballons volants.

Les entreprises qui innovent en accordant de l’importance aux technologies émergentes sont capables de révolutionner le mode de vie de leurs clients grâce à de tels outils. L’autosatisfaction n’est plus acceptable. Clé de la transformation, l’innovation requiert adaptation et formation continue.

Formation continue

Tout comme il est nécessaire de faire du sport régulièrement pour entretenir sa forme physique, il faut continuer à se former tout au long de la vie. La formation continue doit être une priorité aussi bien pour les entreprises que pour les individus. Selon Richard Buckminster Fuller, le volume de connaissances humaines doublait tous les cent ans jusqu’au XXe siècle et double tous les 13 mois de nos jours. La seule façon de s’adapter à une création de connaissances aussi rapide est de se former en permanence.

Heureusement, de nombreuses opportunités d’apprentissage se présentent aujourd’hui via des réseaux de formation formels et informels, qui ont bouleversé notre manière d’apprendre. Il n’est plus nécessaire de se rendre dans un établissement d’enseignement supérieur ni de payer des frais de scolarité pour obtenir un diplôme, car il est possible de se former en tout lieu et à tout moment. Chacun peut trouver des moments pour apprendre tout au long de sa journée de travail (par exemple en visionnant une conférence TED de 15 minutes sur un appareil mobile dans les transports, ou en écoutant un podcast pendant son footing ou à l’heure du déjeuner).

Non seulement les informations se présentent désormais dans des formats courts pour une convivialité accrue, mais elles sont aussi devenues moins coûteuses et plus accessibles. Des MOOC open source sont aujourd’hui proposés gratuitement par les universités les plus prestigieuses du monde — il s’agit de formations en ligne ouvertes à tous, avec plus de 2000 inscrits. Il existe également des « microdiplômes » et des « nanodiplômes » dans des domaines spécialisés, qui permettent aux apprenants de se concentrer sur des compétences et des savoir-faire spécifiques (tels que la gestion de projet, la gestion du changement ou le marketing sur les réseaux sociaux). Ces options offrent aux salariés à temps plein la possibilité de conjuguer la formation continue avec leur travail et leurs autres responsabilités.

Dans ce contexte de formation bouleversé, les badges numériques représentent une alternative aux diplômes dans la validation des acquis. Les badges numériques peuvent être utilisés pour indiquer les compétences acquises ou les cours et modules de formation suivis. La formation continue peut désormais être personnalisée en fonction de l’individu ou de l’entreprise et est accessible via différentes modalités. L’avantage est que vous pouvez créer votre propre parcours de formation sur mesure pour vous développer dans les domaines souhaités.

En résumé, pour survivre et réussir dans le monde de demain, les entreprises doivent se transformer en innovant, en s’adaptant et en mettant l’accent sur la formation continue, tout en créant des environnements qui encouragent leurs collaborateurs à en faire de même.


Cet article rédigé par Amber Daily fait partie d’une publication composée de 11 autres contributions par les membres de notre Faculty autour des thématiques de transformation.

Téléchargez cette publication « Leveraging Transformation to Drive Greater Success »